Illel Kieser 'l baz

IbkNé en Algérie en 1947, il passe toute son enfance dans les montagnes kabyles. En 62, le contexte politique l’oblige à s’exiler en France. Son enfance au carrefour de deux cultures, européenne et africaine, le poussera à établir des comparaisons entre différents systèmes de représentation, et à développer une réflexion sur les croyances et les idéologies.
Après des études scientifiques et techniques, il obtient le diplôme de Psychologue Clinicien (Institut de Formation des Psychologues Cliniciens, Paris VII) et un DEA en Sciences Sociales sur les représentations du féminin à partir de la vie de Jeanne d’Arc, de Ste Thérèse d’Avila et de Etty Hilsum. Parallèlement, il monte avec Wolinsky, Gébé, F. Schott-Billman, G. Clavreuil, une revue littéraire, L’enveloppe bleue. Il écrit pour le théâtre, intervient comme comédien et metteur en scène. Il crée ou produit un grand nombre de spectacles, avec Higelin, Areski, Fontaine, Arestrup. (Versailles)
Dès 82, il crée un Institut de Recherche et de Formation en Anthropologie (FaLAP) dont les travaux portent sur les sociétés contemporaines, leurs mythes et rumeurs. Il intervient dans de nombreux congrès et colloques. Il participe au groupe de recherche trans-universitaire et trans-disciplinaire européen Europa Mater, qui travaille sur la constitution de l’identité européenne.
De 1985 à 1992, il est directeur de la publication de la revue : Conscience de, anthropologie, philosophie, étude des cultures et des mentalités, et en 1983, directeur général de la maison d’édition en sciences humaines Lierre & Coudrier Éditeur.
Sa recherche actuelle porte sur les idéologies souterraines de l’Occident contemporain, et sur la façon dont le « religieux » et le sens du sacré continuent à y être opérant.
Plusieurs séjours au Canada (Québec) et aux USA pour y recenser, évaluer et rapporter les mesures sociales, psychologiques et juridiques relatives aux crimes sexuels commis sur les enfants.